mercredi 24 mai 2017

JEUX UNIVERSITAIRES




2017 U-GAMES BAMENDA


CLASSIFICATION    OLYMPIQUE    GENERAL


RANG
Institution
GOLD
SILVER
BRONZE
TOTAL
1
Université Dla
14
12
5
31
2
INJS
13
14
3
30
3
Univ Ydé 2
11
8
5
24
4
Univ Ydé 1
10
7
19
36
5
IUG
8
4
4
16
6
Univ Dschang
7
4
13
24
7
Siantou
6
4
6
16
8
Univ Buéa
3
2
6
11
9
IUC
2
7
10
19
10
Univ N’déré
2
5
18
25
11
Sup’Ptic
1
1
1
3
12
Univ Bamenda
-
6
10
16
13
Univ Maroua
-
2
4
6
14
UDM
-
2
2
4
15
ENSTP
-
-
2
2
16
UCAC/ St Jérôme Dla
-
-
-
-


On se prépare
ardemment
Pour Maroua 2018                                            




Il est vrai on a été moins performant par 
rapport  aux années antérieures. Compte 
tenu des informations venant de Bamenda, 
on a un peu dormi sur nos lauriers. 
Il y a lieu de féliciter le comité local 
d’organisation surtout lorsqu’on sait le 
contexte dans lequel ca été fait. 
On va faire un  tour à la Fenasco A & B, 
histoire de rajeunir nos équipes car 
actuellement au comité d’organisation, le 
débat se fait dans le sens de ramener l’âge 
limite à 25 ans au lieu de 27.    Les universités 
d’Etat pensent que c’est « leur  chose »     
                               L’IUG  arrive !

mardi 23 mai 2017

RECONNAISSANCE NATIONALE

Fête nationale de l'Unité   20 Mai 2017.                                      


LA  NATION RECONNAISSANTE



Le président de l'Institut Universitaire du Golfe de Guinée a été élevé au rang  d’Officier de l’Ordre National de la Valeur. C'était à  l’occasion de la 45ème fête Nationale du Cameroun célébrée ce 20 mai 2017.
Comme de coutume, le  Président de la République Paul BIYA, Chef de l’Etat,  et Grand Maître des Ordres Nationaux confère des titres  aux personnalités de la République,en reconnaissance  pour le travail accompli, chacun dans son domaine.
Monsieur Louis Marie DJAMBOU, Président de l’Institut Universitaire du Golfe de Guinée est l’un des heureux récipiendaires de cette édition.
En 2009 déjà,il fut Chevalier de l’Ordre National de la Valeur.  Huit ans après,une deuxième et belle médaille est accrochée. Reconnaissance des œuvres et services rendus à la nation.




Félicitations!

vendredi 5 mai 2017

Jeux Universitaires : OP


Opinion Présidentielle
A l'issue des jeux Universitaires de Bamenda 2017 où l'Institut Universitaire du Golfe de Guinée s'en tire avec 8 médailles en Or, 5 en Argent et 4 en Bronze, le président Louis Marie  Djambou  a donné ses impressions et révélé la stratégie pour conquérir Maroua à la prochaine édition.

LVG: Monsieur le président, quelles sont vos impressions au terme de cette 20è édition des jeux universitaires à Bamenda?

P/IUG - Mes impressions sont très bonnes, nous rentrons avec la 5è place, ce qui est tout à fait honorable. Je dois dire que le niveau de compétition a été très relevée. Nos athlètes ont bataillé dur pour avoir ces huit médailles en or, ils ont déployé beaucoup d'efforts devant les universités d'Etat. je félicite toute l'équipe de l'IUG qui a livré de durs combats, de dures batailles sportives avec des adversaires de très haut niveaux.
Sur le plan de l'organisation, les choses se sont bien déroulées, nos délégations ont été prises en charges dès notre arrivée. Les réunions techniques ont régulièrement eu lieu. Concernant la sécurité, peu de choses à déplorer. Il est vrai  nous avons eu quelques difficultés de santé avec certains de nos athlètes, mais plus de peur que de mal, tout est rentré dans l'ordre.

LVG :Vous êtes bien arrivés ici avec l'espoir de vous hisser plus haut ou du moins de maintenir votre rang de l'an dernier, que s'est-il passé?

P/IUG - Nous nous sommes surpassés, nous avons battu nos propres records en tennis de table où nous avons fait le plein d’œufs. Sur sept finales possibles, l'IUG a remporté les 7 et obtenu 7 médailles en or. voilà le record interne réalisé. Par contre les performances n'ont pas été à la hauteur des attentes, notamment en judo et en athlétisme. Dans ces deux ateliers, nous avons été moins performants que l'année dernière, ceci est une interpellation.

LVG : Quelles sont les mesures que vous comptez prendre afin d'améliorer la performance des athlètes de l'iug?

P/IUG -  La première c'est de commencer les préparations maintenant. Nous allons nous y atteler dès notre retour, faire un bilan global des jeux  et voir ou se situent les insuffisances, augmenter les fréquences des entraînements. Surtout aller vers les jeunes qui viennent de terminale pour dénicher de nouveaux talents qui peuvent renforcer la troupe, disons-le qui est vieillissante. Offrir un intéressement important. Nous pensons que ces facteurs combinés vont améliorer la performances de nos athlètes.

LVG : L'IUG sera présente à Maroua en 2018?

P/IUG -  L'Institut Universitaire du Golfe n'a pas l'habitude de reculer et nous ne reculerons jamais. Nous serons à Maroua 2018 avec beaucoup plus d'ambitions.

                                                                                                                        LVG (La Voix du Golfe)





jeudi 4 mai 2017

Jeux universitaires 2017, GETEC



GETEC [ Génie Et Talent de l'Etudiant Camerounais]

Activité introduite nouvellement dans les jeux universitaires, elle a pour but de mettre en avant le savoir faire des jeunes, de faire sortir le génie qui dort en chacun. Cette exposition a le mérite de faire découvrir les capacités des étudiants et partant, amener l'état à pouvoir financer des projets lorsqu'ils sont conduits et présentés. Comme ce fut le cas à Bamenda 2017.
les ateliers ont regroupé les universités d'Etat et les Ipes pendant les Jeux U. "les getec" ont présenté des projets innovants dans les domaines technologique, agro-industriel, agroalimentaire,  médical et génie industriel. 

Selon Timoléon Nanfack directeur de l'ISTA qui conduisait l'équipe des génies de l'IUG, " Dans cette compétition, nous avons présenté deux projets dans le domaine du génie industriel où  la concurrence est assez rude. L'un sur les drones, et l'autre sur la détection de la somnolence au volant. Ce dernier est un ancien projet sur lequel nous avions déjà été en compétition auparavant. Ayant été informé à une semaine des jeux, il nous était pratiquement impossible de revisiter ou retravailler sur de nouveaux projets. Néanmoins, il fallait y participer.  D'où la reprise d'anciens dossiers.
L'essentiel a été d'être présent et vivre cette merveilleuse exposition scientifique et technologique. Nous nous situons dans une place honorable en fin de compte.

Nous avons le temps nécessaire dès notre retour à Douala pour nous préparer à l'édition suivante qui aura lieu à Maroua en 2018.

          Les étudiants  et Mr Nanfack
                  Le Pdg et l'équipe Getec /IUG 2017

H.Payong

mercredi 3 mai 2017

Jeux U. Fan’s club : créativité au menu


En Bref...



Fan’s club : créativité au menu

Les participants et spectateurs en ont eu pour leur compte. Beautés et surtout créativités des différents fan’s club ont meublé les journées des J.U. Ces équipes de jeunes étudiants formées pour animer les jeux en soutien en leur camarades ont su mettre en scène des événements de notre histoire, tel la traite négrière, la victoire des lions à la dernière CAN, des scènes de ménagés rocambolesques. 
En marge des matchs et autres activités sportives, une compétition leur est réservée : l’open challenge et l'animation générale des jeux. 16 équipes y ont pris part. Des éliminatoires au quart de finale, 12 ont été écartées. Les quatre équipes restantes ont joué les demi-finales et finales. Le verdict et le classement ont été proclamés lors de la cérémonie de clôture le 29 avril 2017. l'IUG, 2è en animation générale.
















Côté médical/Assurance.

En dépit des négligences de certaines institutions qui n’ont soit pas de trousses médicales complètes, soit n’ont pas mis à la disposition de la commission des jeux leurs médecins et kiné, la prise en charge des athlètes lors des accidents survenus pendant les jeux est prompte et rassurante. Selon les cas, ils sont rapidement acheminés vers l’hôpital régional de Bamenda.
La Fenasu a aussi fait savoir que tous les participants enregistrés aux jeux sont couverts par une police d’assurance qui prend en charge les voyages aller et retour et tous accidents survenus au cours des jeux. 

Toutefois les responsables d’institutions ont été édifiés sur la composition de la trousse médicale à emporter lors des jeux U.

La croix rouge toujours présente lors des grands rassemblements ne s’est pas contentée de transporter les blessés et administrer les premiers soins. Cette organisation a sensibilisé et offert au public des démonstrations sur les techniques des premiers gestes à faire en cas de situation.  « Si on est capable de prodiguer les premiers secours, nous sauverons plusieurs vies » confesse le moniteur en secours et urgence Edmond Djeutchou.




L’impressionnante arrivée un jour plutôt de la délégation de l’Institut universitaire du Golfe de Guinée à Bamenda. Surprises de voir six bus coaster estampillé IUG à Bambili, les populations sont sorties les ovationner. Bien que malmené dans les rencontres, l’IUG reste fair-play et demeure le seul animateur sur le site des jeux U. où il offre gadgets à tout vent. Sacré IUG !


Encore en chantier, les infrastructures de la cite des jeux  ont fier allure et l'on dévine quel magnifique  complexe  ce sera une fois la construction achevée. Un gymnase avec toutes les pistes  d’athlétisme.  De beaux espaces de Basketball, volley-ball, tennis. Certaines aires de jeux  comme handball, football sont en double, voire en triple.

















Valorisation de la culture
C’est un groupe de jeunes venus de Ngaoundéré qui réalisent des photos souvenirs avec des tenues traditionnelles, confectionnées à partir des peaux d’animaux suivant les différentes régions du triangle national et même au-delà de nos frontières. Avec mille francs seulement on s’offre une belle image habillé au choix avec des lances, calebasses et colier. Une large plaque présente au visiteur des spécimens réalisés. Nzidda Viching est le nom du promoteur de ce stand assez particulier. La jeunesse a décidément des idées plein la tête, sachons la canaliser et promouvoir.


H.Payong

Jeux U : De l’OR sur la Table





De l’OR sur la Table

Nos tablo-tennismen ont offert à l’IUG l’incroyable au cours des jeux universitaires 2017 à Bamenda. De mémoire d’homme c’est de l’inédit. Remporter 7 finales sur 7 d’affilée. C’est l’exploit qui fait entrer la première institution universitaire de Douala dans l’histoire. Que ce soit en simple dame, simple monsieur, en double et en mix, l’IUG a prouvé une fois de plus sa suprématie en renversant les quatre adversaires en lice : l’université de Douala en double dames ; l’université de Bamenda en double mens, l’université de Yaoundé 2 en single men et enfin l’institut universitaire de la cote en single dames et en équipes-dames. 

Victoire qui offre à l’institution un rang inespéré. Cette dernière s’étant retrouvée en ballottage à l’entame des jeux dans d’autres disciplines. Au soir de ce mémorable jeudi 27 avril, la cagnotte iug pèse de huit médailles d’or, quatre  d’argent et quatre de bronze. 
Dragon, c'est ainsi qu'on l'appelle depuis son jeune âge, grâce à ses nombreuses victoires dans son sport de prédilection, Christian Tsague fut surnommé le cracheur de feu.  Acteur principal de cet exceptionnel record, entraîneur de tennis de table de l'IUG reste tout de même modeste. 

"C'est merveilleux cet exploit qui est en réalité la deuxième car en 2015 ce fut pareil. C'est le fruit de beaucoup d'efforts et  d’entraînements. Il faut remercier le président L.M. Djambou qui grâce à son amour pour le sport, met les moyens nécessaires. Les joueurs de ce fait sont motivés, encouragés et ça booste leur travail. Ils se sentent en confiance et ne peuvent que donner le meilleur d'eux





Le costume de sauveur, je refuse de le porter car c'est un travail d'équipe et nous cultivons cet esprit de groupe. Quant à l’échec survenu dans d'autres disciplines, je l'endosse car en tant que responsable, j'ai le devoir d'apporter mon concours pour que les choses fonctionnent. Tout cela nous interpelle et on va changer ce qui se doit de l'être et se mettre résolument au travail pour mieux affronter les échéances futures.  Maroua 2018 n'est pas loin. Il n'est plus acceptable qu'on dégringole, fort heureusement, nous restons toujours dans le peloton de tête à savoir les cinq premiers.


     Dragon et son équipe de choc.

                                                                                                                  HP


mardi 2 mai 2017

Ouverture Solennelle U-Games


Bamenda enfin !

La première journée des jeux universitaires s’est illustrée évidemment par son côté académique, ensuite par des activités sportives et ludiques. Sans oublier les attractions gastronomiques et brassicoles. Tout cela sous la vive couleur jaune d’une entreprise de téléphonie mobile, sponsor officiel des jeux.

Afin de respecter le calendrier des jeux, certaines  rencontres se sont disputées avant la cérémonie officielle présidée par le ministre de l’enseignement supérieur Jacques Fame Ndongo. Arrivé aux environs de 12h30, accompagné de sa très forte délégation ayant participé à la marche matinale, on retrouve aussi Linda Yang, Annaba du contrôle supérieur de l’Etat.  

« Je promets notre engagement à respecter les lois et règlements de la compétition  établis par la Fenassu  et le comité olympique. »

A l’entame effective de cette ouverture solennelle, une prière œcuménique sera dite respectivement par les représentants des missions Baptiste, catholique, musulmane et presbyterian. Suivra ensuite les différentes allocutions, la profession de foi des athlètes et encadreurs et la flamme olympique allumée par Yvonne Ngwaya, gagnante de la dernière édition de la course de l’espoir  du Mont Cameroun 2017. Vingt délégations ont pris part au défilé. Dix huit participent aux rencontres et certaines assistent en observatrices. Dans son discours, le Minesup  félicite la région pour son accueil, son organisation et, parle de rêve réalisé sous la protection de celui qui est l’alpha et l’oméga.



 « Nous nous sommes préparés a vous recevoir, à relever ce  challenge énorme que représente  ces 20 ans de promotion, de développement   personnel, d’unité  qui est une  initiative louable et  inédite. »  Réplique la vice Chancellor Theresia Nkuo-Akenji de l’Université de Bamenda.
L’université de Bamenda (UBa) a mis les petits plats dans les grands et ont offert au public une chorégraphie magnifique dont on intitule aisément : multiculturalisme  et  vivre ensemble. Toutes les régions du pays se sont reconnues dans ces prestations. Une autre surprise de taille dans la scène, Lili la mascotte des Lionnes Indomptables.

Le match d’ouverture football féminin devant les autorités a opposé l’Université de Bamenda à l’Université de Ngaoundéré. 2 buts à 0. 






Défilé d'ouverture













Hilda Payong